Thanksgiving

Posted on 5 min read

La plus américaine des fêtes

Thanksgiving est LA fête américaine par excellence même si elle est aussi fêtée au Canada, au Liberia et dans certaines îles des Caraïbes. Célébrée pour la première fois en 1621, cette fête fait partie intégrante de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique et est un jour férié depuis 1941.

Les colons furent très reconnaissants envers les Indiens d’Amérique de leur avoir appris la chasse, la pêche ainsi que l’agriculture sur ce territoire qui leur était jusqu’alors inconnu. Sans leur aide, les nouveaux arrivants seraient probablement morts de faim. Des dindes sauvages ont été partagées en guise de repas entre les colons et les Amérindiens cette année-là.  Ceci explique qu’un repas de Thanksgiving sans dinde n’en est pas un.

Bien plus tard et bien loin de là, existe Wendelinhof qui est une ferme bio d’Argovie, en Suisse Allemande, labellisée Bio Suisse et KAGFreiland. Le bon traitement des animaux y est simplement une attitude naturelle.  Les nombreuses dindes de la ferme ont un accès en plein air, picorent librement et sont élevées dans le respect de la vie animale. En exemple, un court échange entre l’agriculteur et ses dindes 😊

A cette période de l’année, il n’est pas que question de nourriture. Les maisons sont très (trop ?) lourdement décorées. Tout dans les tons orangés, bruns, bordeaux… tout ce qui rappelle l’automne, de près ou de loin, est bienvenu. Citrouilles en tout genre, feuilles mortes, branchages et autre.

Vous voulez vous lancer dans la préparation d’un menu de Thanksgiving ? Sachez qu’il faudra vous y prendre bien à l’avance et étudier la méthode de cuisson pour que votre dinde soit parfaite. Elle sera évidemment la pièce maîtresse de votre repas de Thanksgiving. Mais que manger à côté de votre belle dinde?

Chaque famille américaine fait sensiblement les mêmes plats lors de cette fête. De petites variantes sont autorisées, mais on ne plaisante pas avec la tradition. Aux côtés de la dinde, vous trouverez immanquablement des produits de saison. Ceci est expliqué par le fait que Thanksgiving, aussi appelé jour de l’Action de grâce, est célébré depuis bien avant que l’on accès aux produits exotiques en toute saison, ce qui fut le cas à partir de l’année 1980 environ.

La courge :

Le jour J, le 4ème jeudi du mois de novembre, nous trouvons en accompagnement de la dinde, et sans grande surprise, de la courge. La pumpkin pie, presque aussi célèbre que l’apple pie, fait partie des incontournables de cette fête. Il est également possible de servir de la courge farcie, en petits cubes grillés, en purée ou en soupe.

Les légumes :

Les légumes font aussi partie des accompagnements: les petits pois, les haricots verts, mais aussi la betterave, les carottes et le céleri pomme sont partagés lors de ce festin. Ces produits, qui peuvent paraître un peu « simples » pour un repas de fête, rappellent qu’à l’époque du premier Thanksgiving, ces légumes étaient le fruit de la récolte qui les sauva de la famine. C’est donc plus par tradition que par goût qu’ils sont consommés.  

Les pommes de terre :

Plusieurs plats de pommes de terre ou de patates douces sous différentes formes seront aussi consommés lors de ce repas. Ces dernières sont parfois confites et recouvertes de guimauve. Rappelons que ces deux racines sont originaires d’Amérique avant d’être rapidement cultivées en Europe, puis dans le reste du monde.

Le maïs :

Thanksgiving étant célébrée aux USA, il n’est pas étonnant de trouver des épis de maïs grillés, du maïs en conserve ou du pain à la farine de maïs sur la table. Le maïs était une céréale totalement inconnue des colons et une des premières qu’ils ont appris à cultiver grâce aux natifs d’Amérique.

Marrons et cranberries :

Des marrons sont souvent disposés autour de la dinde ainsi que sur un plat à part. Pour compléter ce repas emblématique, il y a de la célèbre sauce aux cranberries.

Les tartes (enfin le dessert!) :

En dessert il y a principalement des tartes aux pommes, à la courge ou aux noix de pécans. Parfois, elles sont accompagnées d’une gelée de cranberries. Un vrai délice!

Voici plusieurs blogs avec les recettes traditionnelles de Thanksgiving si vous souhaitez en reproduire chez vous.

Ce repas est riche, varié et gargantuesque! Il fait partie de la tradition de manger les restes le lendemain, le jour du fameux Black Friday.

Petit aparté concernant le Black Friday :

Mais pourquoi ce vendredi aurait l’étrange particularité d’être noir ? Cette expression est utilisée pour la première fois dans la presse américaine en 1951.

Si l’on creuse un peu, on découvre que de nombreux ouvriers posaient leur vendredi de congé (sans doute pour se remettre du repas de la veille) et qu’il y avait d’énormes bouchons sur les routes (ce qui les rendaient noires de monde). D’ailleurs, les policiers utilisaient eux aussi le terme « Black Friday » pour qualifier les heures supplémentaires qui les attendaient pour ce week-end de festivités.

Lorsque les commerçants ont commencé à sentir qu’il serait bénéfique pour leurs affaires de faire des soldes ce vendredi-là, sorte de coup d’envoi pour les achats de Noël, leurs comptes sont sortis du rouge et pouvaient à nouveau être écrits à l’encre noire. 

Cette tradition a doucement été adoptée en Europe en 2013 pour être pleinement acceptée en 2016. S’en est suivi le Cyber Monday, les commerçants annonçant des réductions massives sur les sites en ligne.

Voilà! Vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur Thanksgiving et le repas gargantuesque qui réunit famille, amis et gens qui s’aiment autour d’une même table. Nous vous souhaitons tout naturellement… un excellent appétit!

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 + eight =

No Comments Yet.