La magie du curcuma

Posted on 5 min read

Le curcuma est une racine exotique qu’on imagine d’origine indienne et malaisienne. Cultivée pour ses bienfaits depuis pas loin de 4000 ans dans sa région d’origine, cette épice a été connue en Chine autour du VIIème siècle avant notre ère avant d’arriver en Occident, pendant l’Antiquité. On se doute que depuis tout ce temps, bon nombre d’histoires, de supposés miracles et de légendes circulent sur le compte de cette racine.

Les débuts du curcuma

Selon Passeport Santé et Natural Athlete Club, le curcuma était déjà utilisé à ses débuts comme teinture pour les tissus, comme épice pour des plats, comme plante médicinale et lors de certaines fêtes religieuses en Inde. Le curcuma prend des airs de filtre d’amour dans la légende des noces de Ganesh. Il y est décrit comme étant un symbole de fécondité et de fidélité. La Chine, ainsi que les pays arabes, l’utilisaient aussi volontiers pour ses propriétés gustatives.

Par contre, en Occident, le curcuma n’a pas rencontré un franc succès à l’époque. C’est l’Espagne qui, sous l’influence et l’occupation de son territoire par les Arabes, se mis à l’incorporer dans certains plats traditionnels. Mais pourquoi l’Europe n’a-t-elle pas accueilli cette racine avec le même engouement que l’Asie et le Proche et Moyen-Orient ? Un goût trop exotique pour l’époque médiévale ? Trop de difficultés pour s’en procurer ? Une aversion particulière pour la couleur orange vif ? L’histoire ne le dit pas.

La magie du curcuma

De nouvelles découvertes nous force à revoir notre jugement occidental sur cette racine. Aussi appelé safran indien ou tulipe de Siam, le curcuma possède de nombreuses qualités.

Les bienfaits qu’on lui attribue, une fois testés scientifiquement, étaient si étonnants que les Etats-Unis ont voulus breveter certains usages. Evidemment, cela provoqua un important désaccord avec l’Inde. Les USA ont obtenu le brevet en 1995, mais il a leur a été rapidement retiré. Le ‘Concil of Scientific and Industrial Research‘ de l’Inde ne pu accepter que les USA s’attribuent la découverte des propriétés du curcuma. Elles étaient déjà largement connus et décrits dans les traités de l’Ayurveda depuis des milliers d’années en Inde selon la voie de l’Ayurveda.

L’utilisation des bienfaits du curcuma

Depuis 4000 ans, la médecine ayurvédique connaît le curcuma comme étant un remède miracle à de nombreux maux. Par exemple, les problèmes intestinaux, mais aussi pour les petites plaies. Il a une place importante dans l’alimentation asiatique et la population de ce continent ne souffre que très peu de cancers, en comparaison avec l’Europe. Coïncidence ? Peut-être pas.

Dans certains hôpitaux et centres de soins d’Inde, du Canada et d’Amérique, on soigne avec l’aide précieuse du curcuma les cancers du sein et du pancréas, ulcères et autres inflammations. Un essai clinique a aussi démontré que chez les fumeurs, consommer 1,5 g de curcuma pendant 30 jours diminuerait les composés cancérigènes présents dans l’organisme. Mais prudence : ils ne sont pas pour autant supprimés. Curcuma ou pas, fumer tue.

Mais que renferme le curcuma pour être si polyvalent et efficace ? La curcumine. Cette substance est responsable de la plupart des bienfaits du curcuma. La curcumine est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire.

racine de curcuma
Racines de curcuma

En résumé, le curcuma classique (curcuma longa) a des effets positifs sur plus de 600 maladies connues ! Rien que ça. Le curcuma et son inséparable curcumine vous assurent donc une santé de fer. Si vous voulez pleinement profiter de la curcumine, il vous faut l’associer à la pipérine, naturellement présente dans le poivre. Sachez tout de même, que la curcumine a une légère préférence pour le poivre noir. Ensemble, la pipérine rendra la curcumine plus digeste.

Consommer du curcuma

Le curcuma peut aussi améliorer l’apparence et la santé de votre peau. Il ravive les peaux ternes, illumine le teint, atténue les cernes et les rougeurs, réduits les poches sous les yeux et diminue l’apparition de boutons d’acné. Voici 4 recettes de masques au curcuma réalisables à la maison. Avant de vous les appliquer sur le visage, je vous conseille fortement de protéger vos vêtements et de porter des gants en plastique ! N’oubliez pas que le curcuma est encore aujourd’hui utilisé pour teindre des tissus.

Arrivant au terme de cet article, vous avez un petit aperçu des nombreux bienfaits du curcuma. Vous en savez donc assez pour décider de l’intégrer dans votre consommation.

Pour augmenter votre consommation de curcuma, sachez qu’il fait partie d’un mélange d’épices plus que connu : le curry. Mais il est aussi présent dans la composition du Colombo et du Ras-El-Hanout. Il est aussi possible de le consommer en huile essentielle et en gélules. Concernant ces dernières, elles peuvent être consommées sans risques si vous ne prenez pas d’autres traitements. Si c’est le cas, demandez l’avis de votre médecin , ainsi que si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. 

Recettes avec du curcuma

Si vous avez besoin d’inspiration pour des recettes intégrant du curcuma et ainsi augmenter votre consommation alimentaire de celui-ci, en voici. Un repas principal, un dessert ainsi qu’une boisson contenant du curcuma. Ces recettes viennent tout droit du blog Eat With Johanie. Elle est une diététicienne passionnée par son métier qui partage régulièrement ses gourmandes créations culinaires.

Vous pouvez aussi le consommer en jus. L’entreprise Curcumissimo crée des jus et d’autres produits contenant du curcuma de façon Bio et équitable avec les producteurs. Certains de leurs produits sont disponibles sur Farmy.ch.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 + eleven =

No Comments Yet.