“Quand on veut, on peut” – nos producteurs gardent la tête haute

Posted on 9 min read

Nous avons parlé à 5 de nos producteurs pour avoir une idée plus précise de ce qu’il se passe réellement pour les petites entreprises durant cette période. Certaines des réponses pourraient vous surprendre ! Mais une chose est certaine, chacun d’entre eux (et tous les autres aussi) sont loin de se sentir vaincus face à cette situation. Bien sûr, nous avons tous des difficultés, mais nous devrions utiliser ce temps pour travailler sur des choses que nous pourrons utiliser lorsque tout cela sera terminé

La Ferme des 3 Epis – LS

La Ferme des Trois Epis n’est pas votre ferme habituelle. Il s’agit avant toute chose, d’une garantie de qualité et d’éthique mettant un accent particulier sur le respect de l’environnement. Leurs poules s’épanouissent grâce à un élevage en plein air et une nourriture artisanale. De plus, leur système de cultures PER (Prestations Écologiques Requises) leur permet de faire évoluer cela davantage en assemblant agroécologie et agroforesterie ce qui, à son tour, favorise la présence d’auxiliaires (tels que les champignons, vers de terre, abeilles, chauves-souris…), protégeant les sols et cultures.

De plus, s’agirait-il d’une véritable ferme respectueuse de l’environnement si elle n’agissait pas aussi sur l’électricité? En effet, ils ont 1300 m2 de panneaux solaires, leur permettant non seulement de produire de l’énergie renouvelable, mais aussi de couvrir tous leurs besoins en énergie électrique. Enfin, mais non pas des moindres, chaque jour, chaque œuf passe un contrôle qualité avant d’être conditionné et livrés par des voitures électriques.

Tout cela est superbe et remplit toutes les conditions pour être un des producteurs de qualité sur farmy.ch cependant, comment la situation actuelle l’affecte-t-elle?

Par chance, certains industries sont moins touchées que d’autres par la situation actuelle. En effet, cette situation ne modifie pas le comportement des animaux et leur vie continue comme si de rien n’était. La ferme des Trois Epis continue à prendre soin de ses cultures car il ne s’agit pas de quelque chose qui s’arrête. Vous devez continuer à les entretenir, en dépit de la crise. Ils continuent à approvisionner des magasins cependant, les livraisons chez les particuliers sont, pour le moment, complètement arrêtées. Certains clients vont vers eux pour acheter leurs œufs et autres produits (miel, fruits, noix…) mais il ne s’agit pas de la majorité. C’est pourquoi, afin de continuer à approvisionner leur clientèle fidèle malgré cette situation, La Ferme des Trois Epis comptent sur l’appui de tierces parties telles que Farmy.

Christian Boillat – LS

Avec ses 6 boutiques et salons de thé, Christian Boillat est l’endroit parfait pour passer du temps avec vos proches. Avec plus de 20 ans d’expérience, leurs produits ne manqueront pas de satisfaire même le plus difficile d’entre vous. Son large assortiment s’étend des pâtisseries et confiseries artisanales, glaces, truffes, tablettes de chocolat, à la partie boulangerie avec un vaste choix de petit déjeuner. Pour ceux qui préfèrent des gourmandises salées, vous trouverez également votre bonheur! Leur choix de salades, soupes et sandwiches vous permettra de réellement profiter de votre pause déjeuner.

Malheureusement, la situation actuelle et les mesures implémentées par le gouvernement ne permettent pas aux salons de thé d’être ouverts. Cependant, bien qu’il ne s’agisse en ce moment que de vente à l’emporter, les boutiques sont toujours ouvertes et font respecter les distances de sécurité. Souhaitez-vous vous régaler de ces gourmandises sans pour autant quitter votre chez vous? Nous avons la réponse! Parcourez l’assortiment que nous avons pour vous.

Toutefois, cette crise impacte la production. En effet, toute production liée aux dîners/soupers ou évènements d’entreprises est à l’arrêt complet. Tout comme l’est l’approvisionnement des restaurants. De manière globale, la production s’est davantage orientée vers la boulangerie au dépit des confiseries et desserts, ces derniers n’étant pas des biens de première nécessité. Néanmoins, Christian Boillat souhaite continuer d’approvisionner (directement et indirectement) ses clients grâce à un choix aussi vaste que possible.

Käsers Schloss – ZH

Le nom est trompeur: Käsers Schloss ne produit pas de produits laitiers mais des alcools forts. Et de grande qualité. Les distillats ont reçu de nombreux prix, dont le Whisky Castle, et font partie des meilleurs d’Europe et des plus créatifs du monde. Durant cinq générations, la famille a vécu à Elfingen, distillant presque tout, des poires à l’ail, pour autant que les standards élevés soient maintenus! En effet, la qualité des récoltes est la base d’une marque forte. C’est pour ça que les frères Käser n’utilisent que des produits frais de qualité, de préférence de leur propre production.

Comme pour de nombreuses entreprises produisant des biens moins essentiels, la distillerie a connu une forte baisse de ses ventes, et donc de sa production. Ainsi, la famille n’a d’autre choix que de réorienter ses efforts de marketing vers différentes opportunités. Depuis 1952, ils se rendaient au marché d’Aarau pour rencontrer leurs clients et échanger des idées avec eux, malheureusement ce n’est plus possible aujourd’hui. Ils se concentrent désormais davantage sur le contenu en ligne sur Facebook et Instagram, qui s’accompagne d’essais et d’erreurs, car il s’agit d’une nouveauté pour eux. De plus, ils essaient d’attirer plus d’attention que possible sur leur boutique en ligne ainsi que leur boutique physique dans le viaduc, qui est toujours ouverte.

Malgré tout cela, la famille Käser essaie de trouver l’aspect positif de cette situation : « Nous essayons d’utiliser le temps que nous avons pour travailler sur de nouveaux produits que nous pourrons offrir lorsque tout cela sera terminé » ajoutant que « c’est une expérience importante pour nous tous qui sommes habitués à toujours pouvoir tout acheter à tout moment ». En vérité, cette situation montre que tout ne peut pas être planifié mais il est important de savoir réagir et être reconnaissant pour tout le travail effectué en amont, rendant cette situation un peu moins difficile qu’elle n’aurait pu l’être.

Soutenons l’excellence et la tradition, et si vous ne pouvez pas aller vers eux, jetez un œil à l’assortiment qu’ils proposent sur notre site.

Dörig & Brandl – ZH

Les spécialistes du poisson travaillent avec la mer et les produits de qualité de la mer depuis plus de quarante ans. Afin de garantir une qualité élevée et constante, les employés de la poissonnerie basée à Schlieren visitent les partenaires locaux, définissent les normes de qualité et garantissent une chaîne du froid transparente grâce à l’importation directe. La responsabilité personnelle, les analyses régulières et les mesures de contrôle en font autant partie que le contact personnel avec les pêcheurs, les éleveurs et les sociétés de production.

Cette crise n’épargne rien ni personne. En raison de la diminution de ventes, Dörig & Brandl a malheureusement dû inscrire certains employés au chômage partiel poursuivre ses opérations avec moins de personnel. Cependant, l’équipe opérationnelle met tout en œuvre pour assurer un approvisionnement continu pendant cette période inhabituelle. « Notre objectif premier est la protection de nos collaborateurs, mais aussi la sécurité de nos clients ». L’entreprise comprend qu’ils ne sont pas les seuls en difficulté et préfèrent utiliser leur position de fournisseurs de biens essentiels afin de soutenir la communauté, qu’il s’agisse de clients, hôpitaux, armée, police, cantines… en leur fournissant du poisson frais.

C’est en ces temps difficiles que l’importance d’être fidèle à son expertise et à sa profession devient encore plus forte. « Nous continuons à soutenir nos clients grâce à notre connaissance des produits et maintenons un partenariat étroit et amical avec nos fournisseurs à long terme, ce qui nous permet d’importer du poisson frais en continu ». En effet, l’impact économique sera considérable et Dörig & Brandl espère que l’aide du gouvernement les aidera à amortir une partie de la perte du revenu. Malgré cela, ils essaient d’avoir un regard positif sur l’ensemble de la situation: « Malheureusement, les conséquences à long terme sont difficiles à prévoir. Mais nous restons optimistes même pendant cette période : la crise renforcera encore la structure opérationnelle. Néanmoins, nous serons très heureux lorsque la crise sera terminée et que le travail pourra se faire normalement ».

Jucker Farm – ZH

Les frères Beat et Martin Jucker, propriétaires de l’exploitation primée Jucker Farm, prouvent qu’un bon fermier peut également être un bon homme d’affaires. Dans leurs magnifiques fermes de Seegräben, Jona et Rafz, ils font pousser les meilleures pommes et baies de différentes variétés, ainsi que d’autres produits régionaux. La ferme d’asperges de Rafz vend en Suisse des asperges et courges fraîches et délicates. Afin de partager leur passion pour l‘agriculture, les frères Jucker ont également ouvert une ferme touristique qui offre à tous la possibilité de découvrir des produits frais, naturels voire récolté soi-même – directement de la ferme.

Avant la quarantaine, Jucker Farm a décidé de fermer le service traiteur car les frères s’attendaient à ce que cela se produise et ont utilisé leur temps à bon escient pour convertir leur espace événementiel et agrandir leurs boutiques agricoles. Malheureusement, malgré l’essor des ventes des magasins de la ferme car de nombreux clients se rendent chez eux pour leurs courses hebdomadaires, le revenu de l’événementiel peuvent difficilement être remplacé, ce qui signifie une perte quotidienne d’argent… Il ne s’agit pas du seul problème lié à la situation actuelle auquel la ferme fait face. En effet, la saison des récoltes vient de commencer et il est possible que de nombreux travailleurs saisonniers étrangers ne puissent pas venir aider, comme ils le feraient habituellement. Pour essayer de contrer cela, ils ont mis en place une plateforme avec Coople pour essayer de trouver suffisamment d’aides.

In addition, they set up a TakeAway concept. First and foremost, with the oversupply of food that was originally meant for catering and events, this concept allows to minimize food waste as well as offering alternatives to people who all of a sudden need to cook every day for the whole family. They try their best to create as many sales channels as possible to keep on supplying their customers, which is why they have also set up an improvized pop-up store. Last but not least “it is gratifying” for them to see that the online market is also booming. “We hope that people will increasingly buy directly from us farmers even after the crisis! It could prove to be a long-term opportunity for direct sales. And of course we hope that after the crisis people will come back to our restaurant, brunch as much as possible, marry, celebrate events and simply enjoy nature in our beautiful courtyards again! It hurts to see the courtyards so empty…”

De plus, ils ont mis en place un concept de vente à l’emporter. Tout d’abord, avec l’offre excédentaire de nourriture destinée à l’origine au service traiteur et aux évènements, ce concept permet de minimiser le gaspillage alimentaire et d’offrir des alternatives aux personnes qui ont soudainement la nécessité de cuisiner tous les jours pour toute la famille. Ils font de leur mieux pour créer autant de points de vente que possible afin de continuer à approvisionner leurs clients, c’est pourquoi ils ont également improvisé une boutique éphémère. Enfin et surtout, « il est gratifiant » pour eux de voir que le marché en ligne est également en plein essor. « Nous espérons que les gens achèteront de plus en plus directement chez nous, même après la crise ! Cela pourrait s’avérer être une opportunité à long terme pour la vente directe. Et bien sûr, nous espérons qu’après la crise, les gens reviendront dans notre restaurant, « bruncheront » autant que possible, se marieront, célébreront des événements et profiteront simplement de la nature dans nos belles cours ! Ça fait mal au cœur de voir les cours si vides… »

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

8 − 1 =

No Comments Yet.