Notre producteur St. Jakob

Posted on 2 min read

La Fondation St. Jakob travaille avec beaucoup de cœur et de passion. L’ancienne usine de tissage de paniers est aujourd’hui devenue une grande entreprise de 500 employés, considérée comme une entreprise sociale à vocation économique. Toute l’équipe montre une grande reconnaissance envers tous les gens et les aide à s’intégrer socialement. Ce faisant, elle favorise une interaction harmonieuse et s’appuie sur une communication ouverte et honnête.

Veuillez présenter votre entreprise en trois phrases

Depuis 1902, St. Jakob, au cœur de Zurich, est passé d’une usine de tissage de paniers à une entreprise diversifiée comptant plus de 500 employés. Aujourd’hui, nous sommes une entreprise sociale à orientation économique. Nous offrons aux personnes handicapées un emploi orienté vers le marché dans un environnement social et facilitons leur intégration sociale.

Pourquoi avez-vous décidé de travailler avec Farmy ?

Farmy est une entreprise innovante, contemporaine et régionale qui soutient les petites entreprises.

Quelle est la particularité de vos produits et de leur production ?

Nos produits sont tous fabriqués à la main à partir d’ingrédients régionaux, dans la mesure du possible. Nous offrons aux personnes handicapées un emploi orienté vers le marché dans un environnement social et facilitons leur intégration sociale.

Quels canaux utilisez-vous pour vendre vos produits ?

Cinq succursales à Zurich, notre boutique en ligne et divers clients/magasins comme Farmy ou B2B.

À quoi ressemble une journée de travail normale pour vous ?

Nous travaillons de 22h00 à 17h00, la boulangerie et la confiserie travaillent la nuit et pendant la journée nous produisons des tirggel (biscuits au miel) et des produits au chocolat.

Quels changements la crise a-t-elle entraînés pour votre entreprise ?

  • La gastronomie/les grandes entreprises ne commandent plus actuellement
  • Croissance de notre boutique en ligne
  • L’envoi par courrier a augmenté.

Voyez-vous un potentiel ou des opportunités découlant de la crise ?

  • Optimisation des processus
  • Nouveaux domaines d’activité

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

fifteen − 11 =

No Comments Yet.