Notre producteur : Choba Choba

Posted on 3 min read

Choba Choba est la toute première marque de chocolat suisse qui appartient aux producteurs de cacao. Ce projet unique a été créé parce que les cultivateurs de cacao de la vallée de l’Alto Huayabamba au Pérou ne pouvaient pas vivre avec les faibles prix du cacao. Les experts Eric et Christoph, de l’industrie du chocolat durable, ont mis toute leur passion dans leur projet et ont fondé Choba Choba. Aujourd’hui, en collaboration avec le meilleur chocolatier suisse, un chocolat pur de première qualité est transformé et vendu directement aux clients suisses.

Veuillez présenter votre entreprise en trois phrases

Nos chocolats Grand Cru offrent une expérience gustative unique, car nous n’utilisons que trois ingrédients pour nos couvertures de base : notre cacao fin, le beurre de cacao et le sucre de canne brut. Nous produisons notre cacao fin dans nos fermes de la vallée de l’Alto Huayabamba au Pérou et nos agriculteurs sont co-fondateurs et copropriétaires de Choba Choba.

À quoi ressemble une journée de travail normale pour vous ?

Il n’est pas facile de répondre à cette question, car aucun jour de travail n’est le même pour tous nos employés. Bien sûr, nous avons la journée de travail de nos agriculteurs, qui s’occupent de la culture du cacao dans l’agroforêt, de la récolte, du séchage et de la fermentation des fèves de cacao jusqu’à leur expédition en Suisse. Dans notre bureau suisse, il s’agit d’un mélange de marketing, de vente et de distribution ainsi que de production. Nous pourrions décrire des formes très différentes d’une journée de travail normale, qui sont passionnantes. Dans l’ensemble, chaque personne contribue chaque jour au plaisir de la dégustation de notre chocolat.

Quelle est la particularité de vos produits et de leur production ?

Nos chocolats sont une combinaison de la tradition chocolatière suisse et des fèves de cacao fines de la vallée d’Alto Huayabamba au Pérou. Toutes nos couvertures de base sont produites par l’un des meilleurs chocolatiers suisses et nous utilisons uniquement nos fèves de cacao, notre beurre de cacao et notre sucre de canne brut. Trois ingrédients. C’est tout ce qu’il faut pour découvrir et apprécier le goût pur du chocolat et les différents arômes du cacao. Avec chaque morceau de notre chocolat, nous générons un réel impact au Pérou, car nos agriculteurs sont co-fondateurs et copropriétaires de Choba Choba. Ils produisent notre cacao fin dans l’agroforêt et garantissent l’excellente qualité que vous pouvez goûter dans tous nos chocolats.

Quels canaux utilisez-vous pour vendre vos produits ?

Nos chocolats sont vendus dans de petites boutiques locales en Suisse, dans des magasins spécialisés, des magasins de commerce équitable et sur Internet. Nous avons notre propre boutique et des partenariats dans le commerce en ligne, comme par exemple avec Farmy.

Pourquoi avez-vous décidé de travailler avec Farmy ?

En raison de la philosophie unique de Farmy

Quels changements la crise a-t-elle entraînés pour votre entreprise ?

Malheureusement, les petits magasins de détail en Suisse ont dû fermer et ne pouvaient plus offrir nos chocolats. Le commerce en ligne s’est développé et nous sommes convaincus qu’avec les bons partenaires comme Farmy, nous avons une chance de proposer davantage de chocolats en ligne à nos fans à l’avenir.

Les processus quotidiens, les routines ou même les canaux de vente ont-ils changé en raison de la crise du Corona ?

En raison de la crise, nous travaillons principalement à partir de la maison, surtout en Suisse. Une grande partie du travail se fait en ligne et par téléphone. Heureusement, très peu de choses ont changé dans notre production au Pérou, car le travail dans les fermes, les centres de séchage et la fermentation peuvent être adaptés aux nouvelles conditions et il est facile de garder une distance physique. Pendant la crise, nos canaux de vente ont surtout été le commerce en ligne. Nous espérons que tous les petits magasins de Suisse pourront à nouveau ouvrir leurs portes.

Autre chose que vous aimeriez dire ?

Merci pour votre soutien !

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four + 6 =

No Comments Yet.