Les bienfaits des graines germées

Posted on 4 min read

Qui ne s’est jamais demandé ce que pouvaient bien être ces petites graines germées qu’on retrouve parfois comme décoration au bord de l’assiette dans certains restaurants ?

Loin d’être que décoratives, les graines germées sont de véritables bombes nutritionnelles et méritent qu’on s’y intéresse de plus près.

Dans cet article, je vais revenir sur les bienfaits des graines germées. Nous allons aussi découvrir que de nombreux types différents de graines se prêtent à la germination. Enfin, je vais également vous donner des conseils pour réduire le risque d’intoxication alimentaire que l’on ne doit pas négliger lorsqu’on travaille avec des aliments crus dans un milieu chaud et humide qui est favorable au développement des bactéries.

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Comme leur nom l’indique, les graines germées sont de jeunes plantes de 2 à 5 cm dont les graines viennent de germer après avoir été exposées à la bonne combinaison de deux éléments clés pour la vie végétale, à savoir l’humidité et la chaleur. On les consomme justement quand elles sont en pleine germination car c’est durant cette période que leur apport nutritionnel est le plus élevé.

A l’état de graine, la plante est considéré comme « endormie » avec tout son potentiel nutritif. La germination va « réveiller » la graine et son potentiel nutritionnel en est décuplé.

En fait, les nutriments de la graines sont protégés par une enveloppe et préservés des agressions extérieures par de l’acide phytique. Cet acide qui réduit l’absorption de certains minéraux est dissout lors de la germination et l’enveloppe qui protégeait la graine s’ouvre.

Le processus de germination libère des enzymes qui vont faciliter l’assimilation par l’organisme des nutriments déjà présents dans la graines (vitamines, minéraux, antioxydants, protéines, fibres, oligo-éléments). D’autres nutriments apparaissent avec la germination, comme la chlorophylle. C’est pour toutes ces raisons que les graines germées sont si intéressantes pour la santé.

Quels types de graines ?

Voici une petite liste non exhaustives des graines germées parmi les plus courantes:

  • Les graines de céréales, comme le blé (riche en vitamines et en minéraux) ou le millet (riche en vitamines A et aux propriétés stimulantes).
  • Les graines de légumineuses, comme la lentille (riche en protéines) ou le chanvre (sans gluten et riche en minéraux).
  • Les graines mucilagineuses, comme le cresson (aux vertus détox), le lin (riche en oméga-3) ou la roquette (riche en composés soufrés).
  • Les graines oléagineuses, comme le tournesol (riche en acides gras insaturés) ou le sésame (avec des acides aminés intéressants).
  • Les graines liliacées, comme l’ail (riche en minéraux) ou l’oignon (aux propriétés antioxydantes).
  • Les graines aromatiques comme le fenugrec (riche en minéraux et en acides aminés) ou le persil (riches en antioxydants).

Comment les consommer ?

Avec les graines germées, il y a une règle de base. Il ne faut pas les faire cuire car la chaleur détruirait tous les nutriments qu’elles contiennent.

Ce point étant clarifié, les graines germées sont très simples à inclure dans nos plats quotidiens. On peut les ajouter à nos salades, dans un sandwich, ou dans un smoothie. On peut aussi les utiliser en tant qu’assaisonnement avec des plats chauds. Dans ce cas, il faut les saupoudrer après la cuisson sur des légumes, de la viande ou du poisson.

Les graines germées peuvent aussi être consommées seules en tant que salade avec une vinaigrette. Ecrasées, elles peuvent faire une pâte à tartiner veggie.

Quels risques ?

Il y a régulièrement des cas d’intoxication alimentaire provoquée par la consommation de graines germées. Pourtant, ce n’est pas une fatalité. En suivant quelques mesures de prudence simples, on peut drastiquement réduire les risques.

Comme tous les aliments consommés crus, les graines germées présentent un risque sanitaire. A la différence d’autres aliments, la germination des graines a lieu dans un milieu chaud et humide qui favorise la prolifération des bactéries.

Les bactéries E. Coli et salmonelle sont les principales causes d’intoxication alimentaire par les graines germées. Si les symptômes sont très désagréables il n’y a pas de réels risques pour une personne en bonne santé.

Mesure #1: Ne consommez et ne faites germer que des graines qui sont prévues pour la consommation car elles sont produites et conditionnées dans un environnement protégé.

Mesure #2: Vérifiez l’aspect et l’odeur des graines germées. En cas de doute, abstenez-vous.

Mesure #3: Lavez-vous les mains avant de vous occuper de vos graines pour éviter d’apporter des bactéries qui pourraient ensuite se développer parmi vos graines germées.

Mesure #4: Conservez les graines qui ont germé au réfrigérateur.

Mesure #5: Ne consommez pas les graines qui ont dépassé leur date de péremption.

En conclusion…

Les bienfaits des graines germées dépassent largement les risques encourus. Je vous encourage à en introduire régulièrement dans votre alimentation pour profiter de tout ce qu’elles ont à vous apporter !

Cet article vous est proposé par Petit Criquet Healthy, votre nutritionniste diplômée à Lausanne. Retrouvez-moi sur son site www.petitcriquethealthy.com

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

two × one =

No Comments Yet.