Le gingembre – la plante magique d’Asie du Sud-Est

Posted on 3 min read

Le gingembre est une plante dont les rhizomes modifiés et bosselés (également appelés racines) sont appréciés par l’homme depuis des siècles. Mais pas seulement pour son piquant et son coup de fouet. La première mention écrite date des Analectes de Confucius, dont on dit lui-même qu’il mangeait du gingembre à chaque repas. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait été l’un des premiers.

Le gingembre et son voyage de conquête

Le gingembre ou zingiber officiale a été domestiqué dans les îles d’Asie du Sud-Est. D’où sa popularité en Chine et dans la maison de Confucius. Mais aujourd’hui, la situation a évolué. De nombreux pays encouragent la consommation de gingembre. Cette plante miraculeuse a fait le tour du monde.

Et nous aussi, nous aimons le gingembre ! Il confère son piquant à de nombreux plats, aussi bien sucrés que salés. Il a sa place dans les cuisines, des Caraïbes à la cuisine indienne. On le retrouve dans les soupes et les rôtis, les boissons et les confiseries, les conserves et le pain. Il existe en de nombreuses variantes, la version fraîche étant la plus demandée. Et il existe sous deux formes : mûr et jeune.

Le gingembre – le vieux et le jeune

Les jeunes rhizomes sont juteux, charnus et plus doux que les rhizomes mûrs. Ils ont une peau claire qui n’a même pas besoin d’être épluchée. À son jeune stade, il est souvent appelé gingembre de printemps ou gingembre bébé. En général, il est râpé ou coupé en fines tranches et utilisé pour la cuisine. Il est également souvent infusé dans de l’eau chaude pour préparer une excellente tisane. Une c.à.c de miel est alors indispensable. Ou bien il est conservé dans du vinaigre ou du vin. De cette manière, le gingembre coupé en tranches devient rose, si tu te posais la question.

Le gingembre mûr a une peau beaucoup plus coriace, qui doit être retirée avant de traiter la racine. Parfois, il peut être assez fibreux et sec. Mais il est toujours très aromatique et riche en goût. Ensuite, il existe une version sèche de la plante. En général, elle est coupée en tranches, mais on trouve parfois des branches entières. Avant de l’utiliser, il est recommandé de la réhydrater dans de l’eau.

Qu’il soit en poudre ou frais, le gingembre est puissant

Bien sûr, on trouve aussi beaucoup de gingembre moulu. Il s’agit de la forme séchée et pulvérisée du rhizome. Il contient toutefois moins de gingérol que le gingembre frais. Il s’agit d’une substance active de la racine de gingembre qui active les récepteurs de la langue. Quand on mord dedans, il mord en retour. Mais sous forme de poudre, le gingembre est moins piquant. On peut donc l’utiliser plus généreusement en cuisine.

En fin de compte, la manière dont tu aimes cette racine n’a pas d’importance. Non seulement elle affine le goût de tes plats, mais elle peut aussi traiter de nombreuses maladies. Elle peut traiter les nausées et l’arthrose, réduire les facteurs de risque de maladies cardiaques et abaisser le taux de glycémie. Elle aide également à lutter contre les troubles digestifs chroniques, à réduire le taux de cholestérol, à combattre les infections et bien plus encore.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

thirteen − twelve =

No Comments Yet.