La Suisse côté sauvage

Posted on 2 min read

L’automne enveloppe la nature de couleurs chaudes et flamboyantes et notre palais a soif de viande de gibier à la saveur prononcée. Hé oui, la nature nous appelle ! C’est pourquoi nous avons décidé de faire une courte liste pour les amateurs de viande suisse. Ne passez pas à côté !

La viande de bison est encore une sorte de produit de niche ici, loin d’être un produit courant dans les supermarchés, mais elle se fait doucement de la place sur la scène agricole des Alpes. Originaires d’Amérique du Nord, ces animaux se sont finalement dirigés vers les montagnes suisses où leur viande est rapidement devenue populaire auprès des connaisseurs. C’est une alternative savoureuse au bœuf, un peu plus sucrée en bouche et tendre.

À l’origine, la viande de cerf était le gibier type. De nos jours, on appelle habituellement “gibier” la viande d’orignal, de wapiti ou d’antilope. Mais nous sommes particulièrement intéressés par la recette suisse des steaks de cerf. Pour cela, vous aurez besoin d’environ 1 kg / 2 livres de viande de cerf (vous pouvez facilement l’échanger contre n’importe quelle viande sauvage de votre choix), sel, poivre, poudre d’ail et farine des deux côtés de la viande. Faites dorer vos steaks dans une poêle à feu vif et mettez-les de côté. Dans la même poêle, faire revenir les oignons, l’ail et les poivrons. Ajoutez ensuite 0,5 kg de tomates en dés et versez 350 ml / 1,5 tasse de bouillon que vous avez probablement conservé au congélateur pour un moment spécial comme celui-ci. Ajouter aussi un peu de sauce Worcestershire et du paprika, bien mélanger, retirer du feu, ajouter les steaks et mettre au four préchauffé (150 C/ 300 F) pendant 2-3 heures. Et voilà : le typique steak suisse.

viande de gibier au grill

La viande de sanglier est parfois appelée “la version sauvage de la viande blanche”. Et bien que vous puissiez remplacer totalement le porc ordinaire par cette viande pour avoir un côté plus sauvage, vous devez savoir que la saveur du sanglier est beaucoup plus puissante, même écrasante pour certains. Et ce n’est pas maigre et blanc, c’est de la viande rouge foncé. Mais elle est si délicieusement sucrée et avec même un petit goût de noisette en raison de son régime alimentaire de son habitat. Elle peut être giboyeuse parfois, la caractéristique est souvent recherchée par certains chefs. Certaines personnes n’aiment pas cela, mais vous devriez absolument l’essayer – comme ragoût ou rôti.


L’automne et l’hiver sont les meilleures saisons pour se familiariser avec les nouvelles variétés de viande. Mais cela ne veut pas dire que vous ne devez pas profiter de l’offre de légumes de saison comme le choux rouges mais il y a aussi les châtaignes et les champignons sauvages. Leurs saveurs se marient bien avec la chasse de manière générale.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

sixteen + 10 =

No Comments Yet.