La saison de la courge commence!

Posted on 5 min read

L’automne pointe le bout de son nez

L’automne est maintenant arrivé, la saison de la courge peut commencer. Sa couleur flamboyante attire notre regard alors laissez-vous tenter !

Sous nos latitudes, cette dernière se consomme de septembre à mars et se garde plusieurs mois si vous la placez dans un endroit sec et frais. Sept mois qui nous laissent tout le loisir d’exploiter le potentiel de la courge.

Consommer de la courge comporte de nombreux avantages ! En effet, est source de vitamines A, K, C et B6 qui renforcent notre système immunitaire, mais est aussi riche en antioxydants.

D’après Swiss Milk, il existe plus de 800 variétés toutes de couleurs, de tailles et de consistances différentes et dont 500 sont comestibles. Vous ne vous en doutiez pas, n’est-ce pas ?

Parmi toutes ces espèces, certaines sont cultivées avec savoir-faire au domaine des Biolettes. Il s’agit de 20 hectares au cœur du canton de Vaud, un domaine 100% bio depuis déjà plus de 30 ans ! C’est donc un couple précurseur dans le domaine de l’agriculture qui récolte parmi de nombreux produits labellisés Bourgeon Suisse , les courges en vente sur Farmy.ch.

Gilles Roch et sa femme Pascale sont à la tête de ce domaine et prennent non seulement soins de leurs produits mais aussi du paysage. En plantant des arbres fruitiers et des haies naturelles entre les champs et en bordure de route, ils ont créé des biotopes pour la faune locale. Ils ont aussi installé de nombreux nichoirs pour les oiseaux des environs.

Mais… que faire avec ma courge?

1) Le grand classique :

Les soupes et potages à la courge font partie des classiques. Le site Swiss Milk propose, parmi d’autres, une recette de la traditionnelle soupe à courge relevée au curry. Il est évidemment possible de faire de la soupe de courge avec du cumin, du paprika, du gingembre, des clous de girofle, du safran ou encore du piment dont les saveurs se marient bien avec la courge.

2) Pour les gourmands :

Il y a évidemment la célèbre pumpkin pie américaine, traditionnellement servie à Thanksgiving.

Cette dernière vous dit certainement quelque chose, mais que pensez-vous de l’association courge-chocolat ? Cela peut paraître étrange mais la courge a l’avantage non négligeable d’apporter un moelleux inattendu aux gâteaux. Voici une recette de muffins chocolat-courge trouvé dans le Journal des Femmes. À vous de choisir !

3) Une petite soif ?

On ne pensait pas cela possible, mais la courge n’a pas fini de nous étonner. Ces deux recettes ont été trouvées sur le blog Eat with Johanie, que nous connaissons bien. Cette diététicienne cherche à se démarquer en proposant des recettes gourmandes sur son blog. Ainsi, elle dit se détacher de l’image de « la diététicienne traqueuse de bourrelets et amoureuse des pousses de soja. » N’hésitez pas à y faire un tour, ses autres créations de la saison comme le pumpkin spice cake vous mettrons l’eau à la bouche !

Voici ses recettes originales et étonnantes de boissons (une froide et une chaude) réalisables à base de courge :

4) Trick or treat ?

Evidemment, Halloween nous donne l’occasion de donner une deuxième vie à nos courges ! Internet regorge de tutoriels pour réaliser des courges plus effrayantes les unes que les autres. Il suffit de rajouter une bougie à l’intérieur et le tour est joué !

tutoriel pour sculpter une courge

Petit aparté concernant Halloween

Mais pourquoi une courge et à qui devons-nous cette tradition pour le moins originale ? Il y a différentes explications. Après un tri entre légendes et croyances, voici la version qui, à mon sens, est la plus probable. Contrairement aux idées reçues, cette fête a des racines européennes (Ecosse et Irlande) et est célébrée depuis des millénaires (on en a une trace depuis environ 2500 ans). Halloween vient de « All Hallows Eve » qui signifie « La Veillée de tous les Saints ».

A l’époque, les peuples d’Ecosse, d’Irlande et du Pays de Galle célébraient la fête de Samain. Sous la pression de l’Eglise catholique, qui n’appréciait guère les rituels païens, la fête de Samain est remplacée par la Toussaint (= All Hallows). Les fêtes se mélangent et le nom Halloween apparaît.

 « Et la citrouille dans tout ça ? » me direz-vous. Lors de la Grande Famine en Irlande, nombreux furent ceux qui tentèrent l’aventure de s’exiler en Amérique emportant avec eux leurs traditions. La coutume voulait que pour guider les morts qui venaient rendre visite aux vivants le 31 octobre, il fallait placer une bougie dans un navet, une betterave ou une pomme de terre. Les immigrants ont alors perpétué leur tradition avec le légume le plus répandu en Amérique : la courge.

5) La courge et la tendance duNo Food Waste” :

Une fois que vous avez vidé votre courge, ne jetez pas les graines ! Elles sont riches en vitamines, protéines, minéraux, antioxydants, magnésium et en fibres alimentaires. Elles aident à prévenir les crampes, sont une aide reconnue en cas d’infection urinaire, mais aussi en cas de fatigue, de stress et d’anxiété. Vous pouvez les consommer grillées (15-20 min dans le four préchauffé à 200°C, retourner les graines à mi-cuisson), natures ou agrémentées de quelques épices selon votre goût (cannelle par exemple). De plus, vous pouvez les incorporer à votre salade ou à un yaourt.

Notre petit plus :

  • Si vous vous lancez dans la confection d’une courge farcie ou une soupe, évidez soigneusement votre courge en ne découpant que le haut. Selon la taille de la courge vous obtiendrez soit une soupière, soit des bols individuels pour chacun de vos convives. Une présentation qui ouvre l’appétit et qui ne donne pas de vaisselle à faire 😉

Comment conserver les courges?

Certaines courges pouvant peser facilement plus de 10kg, voici comment la conserver si vous n’avez, sait-on jamais, pas assez d’appétit pour dévorer une courge entière en une fois.

  • Congeler une courge en morceaux: normalement, on congèle une courge lorsqu’elle est crue. Attention à bien la laver, l’éplucher et ôtez les graines et leurs fibres ou vous risquer une intoxication alimentaire. Découpez- la en dés ou en tranches et laissez-les sécher quelques minutes avant de les emballer dans un sac hermétique. Vous pouvez aussi la cuire à la vapeur pour qu’elle soit plus tendre et moelleuse avant de la congeler.
  • Congeler une courge en purée/soupe: versez votre purée ou votre soupe dans un bocal préalablement stérilisé avec un couvercle bien hermétique. Une fois versée dans le pot, laissez-la bien refroidir avant de placer le pot dans votre congélateur. Ainsi vous pouvez conserver votre purée 8 mois. Si vous avez rajouter un peu de lait ou de crème, vous ne pourrez pas la conserver au-delà de 6 semaines. Pour ce qui concerne la décongélation, elle se fait au bain-marie.

Nous vous souhaitons une très belle dégustation et beaucoup de plaisir durant cette belle saison de la… courge!

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 × three =

No Comments Yet.