La pomme avec un goût d’oignon : le chou-rave

Posted on 3 min read

Le chou-rave est aussi appelé navet allemand, mais en prenant sa définition littérale, il s’agit du chou-rave allemand, une sorte de chou sauvage dont la tige vigoureuse ressemble à celle d’un navet. Voilà pourquoi ce nom lui a été donné. Le chou-rave a été créé par une sélection artificielle, c’est-à-dire une reproduction sélective d’espèces dont le but est l’apparition et le développement des caractéristiques particulières que les gens recherchent – une tige épaisse et ronde. Le chou-rave a un goût riche et sucré et une texture croquante qui ressemble à un mélange de radis, de concombre et de brocoli. Certaines personnes préfèrent le comparer à une pomme avec un petit goût d’oignon. Il est légèrement épicé – si tu n’en as jamais mangé auparavant, il suffit de le couper en tranches, de l’arroser d’un peu d’huile d’olive et de le saupoudrer de sel. Cela sera tout simplement délicieux. Le légume classique est vert pâle mais il existe des variétés plus divertissantes, comme le chou-rave Kolibri qui produit des tiges bulbeuses de couleur pourpre vif avec une peau lisse et une chair aussi succulente que croquante. Celui-ci a un goût de pomme particulier avec des notes de chou. Un goût apprécié pour quelqu’un, un goût désiré – pour nous. Le chou rave râpé est très apprécié dans les salades. Jetons un coup d’œil à la salade de chou-rave et de carottes, par exemple. 

Avec l’arrivée du printemps et notre envie de manger des plats colorés, cette recette est un excellent choix pour commencer. Épluche, coupe et râpe un chou-rave, ¼ de tête de chou violet, 2-3 carottes moyennes. Mélange les légumes, ajoute un peu d’oignon finement émincé (si tu le souhaites), une ou deux branches de coriandre, 60 g / ¼ de tasse de mayonnaise, 1 c.à.s de vinaigre et de sucre, du sel et du poivre. Mélange bien jusqu’à ce que le tout soit bien enrobé, garde au frais et sers avec des saucisses, du pain et du beurre, ou comme entrée. On considère généralement le chou-rave comme un aliment de base en Europe, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Cette culture est également populaire en Inde depuis le 17e siècle, elle y est connue sous le nom de knol khol. Essayons de le cuisiner façon Punjabi. Prends 500 g de chou-rave et coupe-le en tranches de taille moyenne, tu peux même laisser les feuilles tendres et la peau (mais n’oublie pas de les laver soigneusement). Fais chauffer 2 c.à.s d’huile dans une poêle, ajoute 1 c.à.s de gingembre et 1 c.à.s d’ail finement hachés, fais sauter jusqu’à ce que l’eau s’évapore et que la mélange commence à dorer. C’est le moment d’ajouter la sauce tomate (3 tomates un équivalent en boîte) et les épices (1 c.à.c de coriandre moulue, 1 c.à.c de sel, ½ c.à.c de piment rouge en poudre, ½ c.à.c de curcuma en poudre, ½ c.à.c de garam masala – saveurs indiennes classiques). Fais cuire pendant quelques minutes et ajoute ton knol khol, puis poursuis la cuisson pendant encore 10 minutes à feu doux. Si le mélange est trop épais, tu peux ajouter une tasse supplémentaire d’eau. Ajoute-la et continue la cuisson jusqu’à ce que le chou-rave soit tendre. Retire du feu, garnis avec un peu de coriandre et de jeunes feuilles de chou-rave.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 × 2 =

No Comments Yet.