La magie du pain

Posted on 3 min read

S’il y a une chose universellement aimée et mangée par tous les gens, ça doit être le pain. Le pain a été l’aliment de base de générations d’êtres humains pendant des siècles. La beauté du pain réside dans son apparente simplicité lorsque deux ingrédients – la farine et l’eau – sont mélangés, pétris, formés, cuits et dégustés. Si simple, et pourtant il existe littéralement des centaines de livres consacrés aux propriétés chimiques et physiques du pain, à la technologie de la fabrication du pain, à l’histoire, aux recettes et aux traditions. Il y a tellement de livres de cuisine sur le pain qu’on peut passer des mois, voire des années, à étudier et à maîtriser le métier de “la farine et de l’eau”.

Bien sûr, il y a généralement plus de deux ingrédients dans la préparation classique du pain. Du sel, de la graisse, du sucre, un agent levant, du lait, des noix, des graines, des fruits ou des légumes peuvent aussi être ajoutés pour enrichir la pâte, la rendre plus moelleuse et plus appétissante. À l’époque moderne, les produits de boulangerie industrielle comprennent aussi des conditionneurs de pâte et des améliorants de pain de toutes sortes.

Le support de la vie

De plus, les pains ne sont pas toujours cuits au four. Ils peuvent être frits, cuits à la vapeur ou sur une surface chaude non huilée (comme les tortillas). Un tout nouveau monde s’ouvrira à celui qui aura le courage de se plonger dans la fabrication du “support de vie”. L’autre monde à découvrir, ce sont les recettes à base de pain. Celles qui utilisent le pain comme ingrédient principal. Du classique pain perdu et biscuits with gravy (de l’anglais, biscuits à la sauce) aux œufs dans un panier (un œuf frit dans un trou dans une tranche de pain) et aux pigs in a blanket (généralement, des saucisses enrobées de pâte). Ces derniers sont d’excellents exemples de la façon de faire d’une pierre deux coups : s’amuser et nourrir les enfants.

Tous les œufs dans le même panier

Un “œuf dans un panier” (egg in a basket) est donc un œuf au plat dans le trou d’un morceau de pain tranché. Le plat est généralement préparé en coupant le centre du pain en tranches (alias “le couvercle” ou “le chapeau”) qui est ensuite beurré. Le pain est frit des deux côtés dans une poêle avec du beurre (ou tout autre type de graisse). Ensuite, un œuf est cassé dans le trou. L’œuf peut aussi être une version brouillée si on le souhaite. Le but est de cuire correctement un œuf. Pour bien faire, on peut couvrir une poêle ou retourner le pain pour obtenir un jaune cuit uniformément.

Quant aux “cochons en couvertures” (pigs in a blanket), ce sont juste différents types de saucisses dans différents types de pâte, biscuit, croissant ou même crêpe. De nombreux pays servent ce type de hors-d’œuvre avec de la moutarde, du ketchup, des sauces aïoli et bien d’autres encore. Pour la cuisiner en un rien de temps, tu auras besoin de saucisses que tu aimes et d’une pâte à pizza achetée en magasin. Il suffit de la poser sur une table et de la couper en bandes ou en triangles. Utilise ces morceaux de pâte et enroules-y les saucisses, en posant une extrémité sur elle-même pour la fixer, enfourne dans un four à 180˚C et fais cuire pendant 20 minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et gonflées. Sers-les avec de la moutarde de Dijon à gros grains et un verre de jus.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 × 4 =

No Comments Yet.