All Posts By Anina Gepp

5 bonnes résolutions durables pour la nouvelle année

Posted on 5 min read

Dès que le festin de Noël est terminé, nous commençons à établir nos résolutions pour la nouvelle année. La seule qui reste la même chaque année est celle de s’y tenir ! Deux tiers de ce que nous nous fixons, nous nous en désintéressons inévitablement ou nous l’oublions. Surtout quand il s’agit de lutter contre le poids de l’hiver. C’est exactement la raison pour laquelle cet article ne traitera pas (pour une fois) de la façon de se débarrasser rapidement de ces kilos superflus. Car souvent, tout tourne autour nous-même dans nos résolutions du Nouvel An. Et si nous laissions le climat – et par conséquent l’humanité – profiter de nos intentions ?

Ce que nous mangeons n’influence pas seulement notre santé, notre bien-être et notre silhouette. Notre alimentation a aussi un impact sur l’environnement, la société et le bien-être des animaux. En adoptant une alimentation plus consciente, nous pouvons avoir un impact important. En choisissant des aliments sains, respectueux de l’environnement et produits dans des conditions équitables, nous réduisons automatiquement notre empreinte écologique. De plus, c’est tout simplement plus agréable de savoir exactement d’où viennent les aliments qui finissent dans ton assiette.

Savais-tu que la nourriture est à l’origine de 28 % de toute la pollution environnementale en Suisse ? Une raison suffisante pour résumer quelques astuces d’achat simples et des conseils quotidiens pour t’aider à commencer la nouvelle année de manière plus écologique.

1. Achète ce dont tu as besoin

En Suisse, près d’un tiers de tous les aliments finissent à la poubelle. Dans l’ensemble, ce ne sont pas les détaillants et les restaurants qui sont à blâmer… c’est nous. En tant que consommateurs, nous achetons souvent trop et finissons par jeter des aliments ; parce qu’ils se gâtent, nous les laissons au réfrigérateur ou nous cuisinons trop et n’avons plus envie de manger nos restes. Chaque personne jette en moyenne 320 grammes par jour, ce qui correspond à presque un repas entier ! Il est utile de réfléchir à ce dont tu as besoin avant de faire tes courses. Une bonne vieille liste est très utile ! Une fois que les aliments sont à la maison, il est important de les ranger correctement. Placer les produits à l’avant du réfrigérateur (où ils sont toujours visibles) te permet de les utiliser avant qu’ils ne se gâtent. Acheter les bonnes portions permet aussi de s’assurer que les aliments ouverts sont consommés plus rapidement. Conseil : En rangeant dans des Tupperware transparents, tu as une meilleure vue d’ensemble de tout ce qui se trouve dans le réfrigérateur.

À propos : même si un produit alimentaire est périmé selon son emballage, cela ne signifie pas qu’il n’est plus comestible. La date garantit simplement que le produit aura exactement le même goût jusqu’à ce moment-là que lorsqu’il a été emballé. La règle est donc la suivante : il est préférable de le sentir et de le goûter. Un yaourt, par exemple, est toujours délicieux même jusqu’à une semaine après sa date limite de vente.

2. Consomme moins de viande

Un plat avec de la viande contient trois fois plus de gaz à effet de serre qu’un repas végétarien. On peut faire beaucoup pour l’environnement en réduisant la consommation de viande et de poisson. Il est problématique que la moitié du fourrage pour animaux provienne de l’étranger. Pour cultiver suffisamment de fourrage pour le bétail suisse, il faudrait utiliser toutes les terres arables disponibles en Suisse, sans en laisser aucune pour nous. Pour la culture à grande échelle du soja, les forêts tropicales sont abattues et les petits agriculteurs sont chassés de leurs terres. Il est également important de veiller à ce que la viande soit produite de manière écologique et adaptée aux espèces (biologique). Si tu crains de ne pas pouvoir couvrir tes besoins en protéines en consommant moins de viande, nous te recommandons d’inclure plus de sources de protéines végétales comme le tofu, les haricots et les pois chiches dans ton alimentation.

3. Achats saisonniers et locaux

Savoir d’où vient la nourriture dans ton assiette te donne tout simplement une meilleure sensation et un meilleur goût. Cela permet aussi d’éviter les longues voies de transport. Les transports aériens, en particulier, exercent une forte pression sur le climat. Soutenir les fournisseurs locaux est tout à fait logique ! Cela dit, il est important d’acheter des produits qui sont de saison – le fait qu’un produit soit régional ne garantit pas sa durabilité. Si les aliments sont cultivés dans des serres chauffées, cela peut aussi avoir un impact négatif sur l’équilibre écologique du produit.

4. Marcher

De nos jours, nous vivons notre vie assis – nous marchons rarement. Alors prends le temps de te rafraîchir l’esprit en allant te promener régulièrement. De plus, cela représente une petite activité physique qui fera un bien fou à ton corps.

5. Dis non au plastique & oui au recyclage

Tous les fruits n’ont pas besoin d’un sac en plastique supplémentaire. Il est plus judicieux de toujours avoir un sac en tissu avec toi afin d’être prêt pour chaque achat. Tu économises aussi beaucoup d’emballages (et tu manges plus sainement) si tu cuisines frais tous les jours. Si les emballages en plastique sont inévitables, assure-toi d’acheter un paquet aussi grand que possible de produits alimentaires de base. Cela limitera la quantité de petits emballages que tu achètes. À propos, savais-tu que Farmy est totalement exempt de plastique dans son assortiment de fruits et légumes ? Les “sacs” sont faits d’amidon de maïs et peuvent facilement être compostés. De plus, tout le matériel d’emballage peut simplement être retourné avec la prochaine livraison. Le matériel d’emballage est collecté et, si possible, réutilisé ou recyclé.

Es-tu prêt(e) ?

Essayons donc tous de faire encore plus attention, pendant la nouvelle année, à la façon dont nous faisons nos achats et à l’endroit où nous les faisons. Chacun d’entre nous décide chaque jour de l’empreinte qu’il laisse sur la planète. Farmy essaie de rendre le monde un peu meilleur grâce à une alimentation consciente. Il y a moins d’émissions de CO2 lorsque tu fais des achats locaux, achètes des produits biologiques et compostes ou recycles tes aliments. De plus, Farmy soutient de nombreux agriculteurs et petits producteurs en Suisse.

Je te souhaite à tous un bon départ dans la nouvelle année, et je l’espère (encore) plus durable.

Avec tout mon amour, Anina

Share

Crumble à la cannelle et aux prunes

Posted on 1 min read

Les prunes sont enfin mûres ! Même s’il fait presque trop chaud pour allumer le four cet été, cela en vaut la peine pour ces fruits délicieux. Si les prunes ont vraiment bon goût crues, je pense qu’elles sont encore meilleures sorties du four. C’est pourquoi je partage avec vous ma recette de crumble préférée.

Comme toujours, nous nous débrouillons sans sucre raffiné, ni produits animaux, ni gluten. Bref, un petit déjeuner sain et savoureux, qui peut également être servi comme dessert aux invités. Nous commençons la préparation avec une pâte de dattes et le reste se fait dans un seul bol. Une excellente recette pour tous ceux qui sont paresseux en cuisine et ceux qui sont pressés.

Zwetschgen crumble aus dem Backofen
Crumble à la cannelle et aux prunes
Votes: 1
Rating: 5
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Zwetschgen crumble aus dem Backofen
Crumble à la cannelle et aux prunes
Votes: 1
Rating: 5
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Ingredients
Pour la base de dattes et de noix de coco
Pour le crumble
Servings:
Units:
Instructions
Pour la base de dattes et de noix de coco
  1. Mettre tous les ingrédients dans un mixeur et mélanger pour obtenir une pâte collante. Une fois mélangé, placer le mélange dans un grand bol.
Pour le crumble
  1. Verser tous les ingrédients dans un bol et bien mélanger. Cela fonctionne mieux à la cuillère, mais tu finiras par utiliser tes mains : il faut presser le mélange du mieux possible pour obtenir une boule, puis l'émietter à nouveau avec les doigts. C'est ainsi que l'on obtient les miettes typiques qui font un crumble si délicieux.
  2. Graisser un moule de taille moyenne avec un peu d'huile de coco et y répartir les prunes fraîches et coupées en quartiers (750 grammes). Garnir les prunes avec le mélange de crumble.
  3. Faire cuire au four pendant 25 minutes à 200˚C. Si tu aimes le croustillant, tu peux mettre la fonction grill pour la dernière minute de cuisson.
Recipe Notes

Astuce : le crumble a encore meilleur goût lorsqu'il est mélangé à du yaourt et à quelques fruits rouges frais.

Share

Vegan gnocchi all’arrabbiata with fresh tomatoes

Posted on 1 min read

Gnocchi also work great without eggs. Here they don’t even need to be replaced. You can either pan fry the gnocchi, drown them in a sauce and prepare them as either a side dish or a main course. Today they are being served with a spicy tomato sauce. Gnocchi are perfect for several guests, because you can yield a large quantity with few ingredients. A wonderful summer dish!

Gnocchi all arrabiata
Vegan gnocchi all’arrabbiata with fresh tomatoes
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Gnocchi all arrabiata
Vegan gnocchi all’arrabbiata with fresh tomatoes
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Ingredients
For the gnocchi
For the spicy tomato sauce
For the toppings
Servings:
Units:
Instructions
For the gnocchi
  1. First cook the potatoes (whole) in salted water for about 20-30 minutes.
  2. Peel them immediately, press them through a potato ricer.
  3. After cooling, knead the flour, salt and nutmeg with the riced potatoes.
  4. Divide the dough in half and roll out evenly (the individual strands should be approx. 1.5 - 2 cm thick).
  5. Cut the rolls into 2 cm wide pieces, form them into small balls.
  6. Dust the gnocchi with flour.
  7. Bring a pot of salted water to the boil and carefully place the gnocchi in the hot water.
  8. As soon as the gnocchi float on top, remove them with a skimmer, drain well.
For the spicy tomato sauce
  1. Peel and dice the onion. Peel and finely chop the garlic. Chop the chili pepper as well. Then heat the oil in a pan and fry everything for 2-3 minutes.
  2. Add tomatoes and tomato paste and season with the herbs, salt and pepper. Halve the cherry tomatoes and add them.
  3. Mix the gnocchi with the sauce and arrange in a dish. Sprinkle the vegan mozzarella and the fresh basil on top. Serve hot!

Share

Gnocchis vegans à l’arrabbiata et tomates fraîches

Posted on 1 min read

Les gnocchis peuvent très bien être préparés sans les œufs. Ici, ils n’ont même pas besoin d’être remplacés. Tu peux faire revenir les gnocchis à la poêle, les tremper dans une sauce et les préparer soit comme accompagnement, soit comme plat principal. Dans cette recette, ils sont servis avec une sauce tomate épicée. Les gnocchis sont parfaits pour plusieurs personnes, car on peut en faire une grande quantité avec peu d’ingrédients. Un délicieux plat d’été !

Gnocchi all arrabiata
Gnocchis vegans à l'arrabbiata et tomates fraîches
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Gnocchi all arrabiata
Gnocchis vegans à l'arrabbiata et tomates fraîches
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Ingredients
Pour les gnocchis
Pour la sauce tomate
Pour la garniture
Servings:
Units:
Instructions
Pour les gnocchis
  1. Faire d'abord cuire les pommes de terre (entières) dans de l'eau salée pendant environ 20 à 30 minutes.
  2. Les éplucher immédiatement et les presser dans une râpe à pommes de terre.
  3. Après avoir fait refroidir les pommes de terre, pétrir la farine, le sel et la noix de muscade avec les pommes de terre rissolées.
  4. Diviser la pâte en deux et l'étaler uniformément (les brins individuels doivent avoir une épaisseur d'environ 1,5 à 2 cm).
  5. Couper les bruns en morceaux de 2 cm de large, les façonner en petites boules.
  6. Saupoudrer les gnocchi avec de la farine.
  7. Faire bouillir de l’eau salé et y plonger les gnocchi.
  8. Dès que les gnocchi flottent sur le dessus, les sortir de l'eau avec une écumoire, puis les égoutter bien.
Pour la sauce tomate
  1. Éplucher et couper l'oignon en dés. Éplucher et hacher finement l'ail. Hacher également le piment. Faire ensuite chauffer l'huile dans une poêle et faire revenir le tout pendant 2 à 3 minutes.
  2. Ajouter les tomates et la purée de tomates et assaisonner avec les herbes, le sel et le poivre. Couper les tomates cerises en deux et les ajouter.
  3. Mélanger les gnocchis avec la sauce et les répartir dans un plat. Saupoudrer de mozzarella végane et de basilic frais. Servir chaud !

Share

What’s in My Refrigerator? (+ Light & Healthy Spring Dressing Recipe)

Posted on 4 min read

My Healthy Must-Haves

We all know the feeling: you eat totally healthy all day long, nibble diligently on celery sticks, drink green smoothies and even manage to have a salad instead of a pasta dish at lunchtime when eating with your work colleagues. Only then, when you sit comfortably in front of the TV in the evening and digest your (also super healthy) dinner, does it overwhelm you. The desire for something sweet or a nibble to snack on. The refrigerator seems to call. Just a piece of chocolate, we say to ourselves, only to shove the second one into our mouths a few seconds later. By the time half of the bar is gone, it “doesn’t matter anyway” and all you’re left with is empty packaging and a guilty conscience.

Does this sound familiar to you? Well, then it’s time to clean out and reorganise the fridge. This can be both liberating and fun all at the same time. In this blog post I will show you what I put in my own refrigerator and how you can create healthy alternatives in the long run. One thing I want to rue upfront about: You don’t have to go without snacks!

Step 1: Clean out the fridge and reorganise

It is best to clear everything out of the fridge — take everything out from top to bottom. This will help you sort all your food at once.  In other words: vegetables with vegetables, spreads with spreads, etc. This will give you an initial overview and give you a feeling for what you have done right and wrong so far.

When you restock your fridge in the next step, think about what you are going to place where. In general, the vegetable compartment is placed at the bottom of the fridge. This has a distinct disadvantage: you can’t actually see what’s in there. So when you go to open the fridge, the first things you are likely to see is fruit yoghurts and chocolate bars…right? My tip to you: get yourself some nice glass containers and Maison Jars and put some healthy snacks in them. How about healthy sugarless Bliss Balls, for example? Or a colourful fruit salad? Veggie sticks are also a great thing to prepare, and then you can snack on them with some hummus.

Step 2: Build a foundation of healthy food

It goes without saying, you shouldn’t just throw away all your old stuff. Use them up or give them away. And then, when your fridge is nearly empty, it’s time to stock it up with healthy food.

The following foods are staples in my fridge:

  • Vegetables
  • Lettuce
  • Herbs
  • Fruits
  • Cold-pressed juices
  • Dates
  • Bliss balls
  • Plant-based milk
  • Nut butter
  • Coconut milk
  • Strained tomatoes
  • Mustard
  • Chilli sauce
  • Tofu
  • Silken tofu

And of course there are also some staples in the freezer:

  • Frozen berries
  • Frozen bananas
  • Homemade stock (in ice cube form)
  • Smoothie cubes (I like to freeze green smoothie)
  • Frozen herbs
  • Wholemeal bread

Step 3: Creating alternatives instead of banning food

So now you’ll have a fridge filled with great food. To be completely happy with it, you’ll have to first create a few alternatives. The reasoning behind this is that if you’re a snacker, you won’t become a salad eater simply because your fridge has been transformed. That much is obvious. As mentioned above, you have to create your own snacks that taste good and satisfy you.

On my blog there are several healthy recipes for snacking with a clear conscience:

I have also prepared a replacement list for you here, making it easier for you to replace existing food with healthy alternatives:

  • Fruit yoghurt → Natural yoghurt with fresh fruit and some date syrup
  • Conventional chocolate → Dark chocolate with a high cocoa content
  • Chocolates → Bliss balls
  • Toast → Wholemeal bread
  • Ready made sauces → Homemade salad dressings
  • Cream → Coconut milk
  • Butter/margarine → Coconut oil
  • Nutella → Nut butter
  • Fruit juice → Cold-pressed juices
  • Soft drinks → Infused water (simply cool the water and enrich it with herbs/a few fresh fruit slices)

Step 4: Clever pre-cooking and planning

If you have a tendency to snack something quickly in the evening or to snack before the actual meal, it can help to pre-cook, otherwise known as meal prep. On a rainy Sunday you can be in the kitchen and pre-cook different menus. These can then be frozen or stored in glass containers in the fridge for the coming week. There are actually two possibilities:

Either you pre-cook whole menus (like curries or soups), or you just cook up basic ingredients (rice, quinoa, lentils, etc). For me the latter option works quite well, because I like variety. This way, I have different stacks on hand and then I just have to add something fresh. But if you’re not that creative in the kitchen, you’ll probably do much better with the first variation. You just have to try it out until you find what works better for you.

I hope these tips will help you to reorganise your fridge. After all, summer really isn’t far off. Have fun shopping, eating and enjoying!

All my love,
Anina

Frühlingssalat
Colourful Spring Salad with Oil-Free Silken Tofu Mustard Dressing
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
For the salad you only need different seasonal lettuce and/or kale and baby spinach. I like to ad cut-up raw beetroot, a few date tomatoes and tofu. Adding edible flowers makes the whole thing look beautiful and summery. For the dressing you’ll need
Servings Prep Time
1 portion 10 minutes
Servings Prep Time
1 portion 10 minutes
Frühlingssalat
Colourful Spring Salad with Oil-Free Silken Tofu Mustard Dressing
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
For the salad you only need different seasonal lettuce and/or kale and baby spinach. I like to ad cut-up raw beetroot, a few date tomatoes and tofu. Adding edible flowers makes the whole thing look beautiful and summery. For the dressing you’ll need
Servings Prep Time
1 portion 10 minutes
Servings Prep Time
1 portion 10 minutes
Ingredients
Servings: portion
Units:
Instructions
  1. Place all the ingredients in the blender and blitz until you have a creamy mixture.
  2. Pour the finished dressing over the salad ?

Share

Healthy vegan carrot muffins

Posted on 1 min read

Carrot cake is my absolute favourite and should not be missing at Easter. Because Sunday brunch is often quite lavish anyway, I have a recipe for you which works wonderfully for muffins and small cakes.

I find it almost more appropriate to be able to offer small portions. In addition, the cupcakes – or the rabbits and eggs as in the picture – look wonderful on a cake stand. The recipe is also free of refined sugar and gluten.

Healthy vegan carrot muffins
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Prep Time
15 minutes
Cook Time
25 minutes
Prep Time
15 minutes
Cook Time
25 minutes
Healthy vegan carrot muffins
Votes: 0
Rating: 0
You:
Rate this recipe!
Rezept drucken
Prep Time
15 minutes
Cook Time
25 minutes
Prep Time
15 minutes
Cook Time
25 minutes
Ingredients
Servings:
Units:
Instructions
  1. Melt the coconut oil and mix with the other liquid ingredients in a bowl.
  2. For the egg substitute, let the mixture of ground flaxseed and water set for 10 minutes and then add it to the liquid mixture.
  3. Combine liquid mixture with dry ingredients and mix well.
  4. Preheat the oven to 180°C and bake the muffins or rabbits in the silicone mould for a maximum of 25 minutes.
  5. Test the muffins with a toothpick.
Recipe Notes

Tip: the cakes taste best when left in the fridge overnight

Share