Abricots du Valais

Posted on 3 min read

Les abricots, avec leur peau velue et douce, sont particulièrement populaires en Suisse. Cependant, tous les citoyens ne savent pas que ce fruit orange est cultivé localement – malgré le fait que la production d’abricots est une tradition dans le Valais depuis des années et fait ainsi partie de son héritage culturel.

Abricots d’Arménie

Les abricots du Valais ont pour origine l’Arménie. Gabriel Luizet qui était agriculteur à cette époque a planté le premier abricotier en 1838. Il a ainsi posé les bases de l’actuelle tradition des abricots en Suisse. Le peuple valaisan en est encore très fier aujourd’hui.

La culture suisse des abricots

Les abricotiers suisses sont plantés entre Sion et Martigny et sont habituellement vendus le long des routes cantonales durant l’été. Le Luizet, la variété qui a été nommée ainsi en hommage à l’agriculteur Gabriel, a été longtemps cultivé uniquement en Valais.

De nos jours, il y aurait plus de 50 variétés différentes cultivées et récoltées sur le territoire suisse. En fonction du temps de maturation, la récolte s’échelonne entre juin et mi-septembre et complète ainsi l’offre de fruits suisses. Près de 97% des abricots suisses sont récoltés dans le valais. On y retrouve les variétés les plus populaires comme les Orangered, les Goldrich et les Féopria.

La diversité des variétés et leurs caractéristiques

Ces trois variétés ont des caractéristiques et des propriétés différentes qui les distinguent les unes des autres. Grâce à leur couleur brillante et la chair juteuse, il n’est pas possible de confondre les Orangered. Les grands fruits caractérisent les Goldrich qui peuvent être conservés facilement et disposent d’une bonne durée de vie. Et les Flopria convainquent avec leur peau ferme et leur couleur rouge orange, qui fait d’elle une variété robuste et populaire.

La diversité des variétés est un pilier important pour le canton du Valais. Par exemple, la quantité d’abricots récoltés correspond à environ un tiers des récoltes de fruits et légumes de la région. De plus, cette activité permet la création d’environ 1 000 emplois saisonniers par année. Durant cette même période, on récolte plus de 10 000 tonnes de ces délices d’été.

Les abricots : sucrés, acidulés et sur la peau

En plus des abricots frais, les Valaisans transforment ce délicieux fruit en différents produits, comme le fruit a différents bienfaits à offrir en plus des nombreuses vitamines et minéraux ! Au cours des décennies, de nombreuses spécialités ont été développées qui sont très appréciées et très demandées.

Les produits les plus populaires comprennent de l’eau-de-vie d’abricot – l’abricotine, du sirop et de la confiture d’abricot. Un producteur de crème glacée très connu a développé un sorbet à l’abricot certifié et qui rafraîchit les palais des citoyens suisses durant les mois chauds d’été. Les abricots du Valais ont également été utilisés dans la fabrication de produits de soin pour la peau depuis 2010, avec ses antioxydants naturels qui procurent un teint frais et éclatant.

Ce qui signifie qu’il est possible de faire des délices autant sucrés qu’acidulés avec ce fruit polyvalent, donnant ainsi une grande liberté à la créativité des producteurs. La gamme s’étend presque chaque année et les producteurs ont toujours de nouvelles créations pour les amoureux d’abricots.

Délices culinaires d’été

Pour conclure, les abricots doux ou acidulés du Valais n’appartiennent pas uniquement à la culture du canton du Valais, mais sont aussi les fruits les plus populaires. C’est pour cette raison que les abricots font partie intégrante des délices culinaires estivaux et sont devenus indispensables dans la cuisine locale.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

eleven + 10 =

No Comments Yet.